Veuillez activer le javascript sur cette page

Référencement naturel

Le SEO (Search Engine Optimization) signifie travailler son référencement naturel pour les résultats des moteurs de recherche afin d’avoir une meilleure visibilité. Notre démarche consiste à mettre en place un référencement naturel de qualité car c’est l’une des clés de la croissance de votre site web.

Les 3 critères qui favorisent le SEO :

-
Backlinks provenant de sites qui font autorité
-
Mots clés pertinants dans la balise titre
-
Contenu de la zone central pertinant
Infographie 1 Réferencement naturel

Les 3 critères qui pénalisent le SEO :

-
Site considéré comme piraté
-
Contenu présenté au moteur différent du site
-
Duplicate content
Infographie 2 Réferencement naturel

Vous cherchez à optimiser le référencement naturel de votre site web ?
Contactez-nous et parlons-en!

Les prestations les plus fréquentes :

Création de l’indexation
du site web
Audit SEO
Création de landing pages
Analyse des balises titres

Nous Contacter

Icone upload fichier

Quelques
Actualités

Initiation au référencement naturel sur Google – PARIS

Réservez la formation au tarif de 119€ ttc au lieu de 149 ttc (-20%). Description : Comme le disait Benjamin Francklin : « Ecrivez quelque chose qui vaut la peine d’être lu ou faites quelque chose qui vaut la peine d’être écrit. »   Le référencement naturel est un sujet vaste et complexe, souvent perçu comme technique au départ, mais qui reste accessible au plus grand nombre dans sa compéhension et surtout dans ses actions concrètes à mettre en place régulièrement par tout types d’entrepreneur, de startuper, par des sociétés qui ont des activités en ligne (vente des services, de produits…) ou dans le monde réel.   Notre ambition : qui que vous soyez, nous souhaitons que vous deveniez un initié du référencement de votre activité sur internet avec un plan d’action clair à mener pour la suite et que vous pensiez en sortant « Le SEO ? pas de problème pour moi, voici comment je vais l’appliquer pour mon activité ». L’objectif : détenir les clés en 3h30 pour augmenter sa vibilité sur le référencement naturel pour attirer de nouveaux prospects. Au programme : 3h30 d’initiation au référencement de votre activité sur google au cœur de Paris, en petit comité de 3 personnes maximum. Formation qui mêle la théorie avec la pratique au cas par cas, en direct, sur votre activité en ligne, Apprentissage des grandes notions de l’univers du référencement : Gérer ma fiche établissement Google My Business comme un PRO, Les 5 fondamentaux du référencement naturel, Les clefs pour mettre en place une stratégie d’acquisition client sur le digital, Un cadeau bonus à découvrir sur place. Envie de partager cette initiation avec une de vos connaissances ? n’hésitez pas à partager cette initiation en indiquant que vous êtes le parrain et profitez d’une remise de 10%. Les sessions se font en semaine de 9h à 12h30 dans notre agence digitale au cœur de Paris. Voir les dates de nos prochaines sessions : vendredi 28 juin 2019 (complet) prochaine sessions à venir en Juillet ...

Quelles sont les tendances SEO pour 2019 ?

  Google n’a qu’un seul objectif qui est celui de répondre aux besoins de ses utilisateurs. Avec plus d’1,4 milliards de sites internet dans le monde, Google est obligé de faire un tri et a pour cela établit des règles de référencement naturel qu’il faut respecter si l’on veut apparaître parmi les premiers résultats. Ces règles étant en perpétuel changement, il faut s’informer régulièrement des exigences de Google. Voici donc 7 tendances SEO pour 2019.   Tendance SEO n°1: l’intention de recherche 2019 annonce un grand changement en matière de référencement: les mots-clés sont de moins en moins importants. Quelques mots-clés dans un article de blog ne suffise plus, Google considère également le but de la recherche. Pour être précis, Google veut montrer exactement ce que l’utilisateur recherche. L’intention qui sous-tend l’utilisation des mots clés sera de plus en plus privilégiée à l’approche de 2019. Il faut donc se mettre à la place de l’utilisateur et faire des recherches afin de produire du contenu de qualité qui répondra à sa demande voir même plus si on lui soumet des informations complémentaires sur le sujet auxquelles il n’aurait pas pensé. Tout ça dans le but de satisfaire l’intention de recherche qui est de plus en plus prise en compte par Google.     C’est formidable de satisfaire l’intention de recherche, de renforcer l’engagement et d’augmenter notre classement sur les moteurs de recherche. Les performances et la sécurité des sites web sont des tendances SEO majeures qu’il faut prendre en compte. Il est très important d’optimiser au mieux son site web. En effet, les sites web nécessitant un temps de chargement supérieur à 2 secondes seront pénalisés. Google AMP a été développé pour fournir un chargement presque instantané de sites web. Par conséquent, la vitesse de votre site en 2019 sera toujours épiée. Voici 3 conseils pour améliorer la vitesse de chargement de votre site web: Optimiser  le poids des images : utiliser des formats adaptés pour la navigations du type .JPG, .PNG ou .GIF et les compresser pour qu’elles soient le moins lourdes possible Utiliser le moins de plugins possibles : principalement pour les utilisateurs WordPress, ajouter des plugins est plus simple pour créer son site internet mais alourdit considérablement le poids de la page et donc son temps de chargement. Ne garder que ceux qui sont vraiment nécessaires. Avoir un hébergeur de qualité : pour avoir un site qui s’affiche vite tout le temps, il est impérativement nécessaire d’avoir un bon hébergeur à sa disposition, un qui assure stabilité, puissance, disponibilité, et sécurité. Il n’existe pas de secret pour cela, il faut mettre un minimum de budget.   Tendance SEO n°2: l’optimisation du contenu vidéo (VSEO) L’optimisation du contenu vidéo est l’une des tendances SEO les plus importantes en 2019. En effet, le contenu vidéo dépassera tous les autres types de contenus avec une consommation de plus de 85%. C’est pourquoi les annonceurs utilisent la vidéo comme outil marketing majeur. Il est donc important d’optimiser au mieux le contenu vidéo afin qu’il réponde aux normes des moteurs de recherche. Attention de ne pas oublier de bien référencer le contenu vidéo sur mobile car l’audience de celles-ci ne cesse de croître.     Comment référencer efficacement une vidéo sur votre site ? Mots-clés: faisant partie de votre stratégie SEO, quelque soit le contenu, ceux-ci doivent être choisis avec soin pour être cohérents et pertinents avec le thème de votre vidéo. Ils doivent également apparaître dans les métadonnées du contenu : titre et sous-titres, balises title et meta description, légende et/ou description, étiquettes (ou tags), notes et/ou liens intégrés dans la vidéo… Conversion: une fois la vidéo consultée, ne laissez pas l’utilisateur partir, dirigez le vers là où vous voulez qu’il aille. La manière la plus efficace est d’utiliser un appel à l’action (call to action) court et bien visible sur la page de la vidéo. Cela vous permettra d’optimiser votre taux de clic et de conversion. Sous-titres: pour gagner du temps, les internautes commencent par regarder les vidéos sans le son et décident dès les premières secondes s’ils poursuivent le visionnage de leur vidéo ou pas. Les sous-titres sont donc essentiels. Ne faites pas confiance aux sous-titres automatiques de YouTube qui sont souvent approximatifs, peu clairs et parfois incohérents. Pensez également à ajouter vos mots-clés dans les sous-titres de votre vidéo. Backlinks ou liens entrants. Ils sont aussi important que le choix des mots-clés. En effet, cela indique aux moteurs de recherche que votre vidéo intéresse les internautes et est de bonne qualité. Pour obtenir ces backlinks, commencez par partager la vidéo à votre réseau professionnel: vos collègues de travail, vos clients, vos prospects… Publiée la vidéo sur les réseaux sociaux vous permettra également d’augmenter la visibilité de celle-ci grâce à son potentiel viral. N’hésitez pas à utiliser un call to action à la fin de la vidéo pour demander aux internautes de la partager.   Tendance SEO n°3: la recherche vocale ou “Voice Search” Quand on sait que la recherche vocale ou “Voice Search” a générée plus d’1 milliard de recherches en janvier 2018 et qu’elle comptera pour près de 50% de toutes les recherches en ligne en 2019, on comprend bien qu’elle fasse parties des tendances SEO pour cette année. Voici quelques statistiques sur la recherche vocale: (Source: La Fabrique du Net) 58% des consommateurs ont utilisé la recherche vocale pour trouver des informations commerciales locales en 2018. 27% visitent le site web des entreprises locales grâce à la recherche vocale. 76% des utilisateurs d’enceintes intelligentes recherchent des entreprises locales une fois par semaine. 53% des utilisateurs font des recherches vocales quotidiennes. Le marché de la reconnaissance vocale atteindra 601 millions de dollars d’ici 2019.   Ces chiffres et les prévisions pour les années à venir nous montrent que la recherche vocale deviendra l’une des méthodes de recherches les plus utilisée. C’est pourquoi, il est important d’optimiser son site internet dans ce sens si l’on ne veut pas être dépassé par ceux qui le feront. En plus d’être rapide et d’améliorer la productivité, la recherche vocale permet l’accès à Internet à un plus grand nombre de personnes. En effet, les aveugles, malvoyants ou tous ceux qui ne peuvent pas utiliser un écran quelqu’en soit la raison peuvent désormais faire des recherches comme tout le monde. Même les illettrés peuvent effectuer des recherches grâce au Voice Search. Il est donc essentiel d’optimiser votre site internet dans ce sens en mettant en évidence des termes tels que “quand”, “où”, “pourquoi”, “comment”... Il faut donc se concentrer sur l’intention de recherche des utilisateurs qui est une des principales tendances de référencement en 2019.   Tendance SEO n°4: l’optimisation du taux de clic (CTR) Si vous souhaitez améliorer votre référencement en 2019, il est très important d’optimiser votre site web pour l’algorithme du moteur de recherche de Google – Rankbrain. Le taux de clics de votre site est un facteur important pour décider si votre contenu est pertinent ou non pour la recherche de l’utilisateur. Il permet d’estimer les performances de vos mots clés. C’est-à-dire que si un utilisateur ne clique pas sur le lien de votre site lorsqu’il apparaît dans résultats de recherches pour un mot clé particulier, Google pense que vous n’êtes pas pertinent pour ce mot clé et va laisser tomber votre classement. Si un mot-clé a été recherché 500 fois par jours et cliqué par 50 visiteurs, le résultat du taux de clics dans le SERP (Search Engine Result Page) sera de 10 %. Un taux de clics élevé suggère que le contenu de votre site attire l’utilisateur car celui-ci répond précisément à sa recherche. En revanche, un taux de clic faible doit inciter à l'optimisation de plusieurs éléments, comme les meta descriptions ou les titres. De plus, il existe la possibilité de créer des rich snippets (en français “extraits enrichis” qui désignent les éléments complémentaires du snippet standard comme l’url, le titre, la description…)  à l'aide d'un balisage approprié des éléments HTML.   Vous pouvez utiliser le CTR pour identifier les mots clés efficaces, et ceux ayant besoin d'être améliorés. Plus vos mots clés sont liés les uns aux autres et à votre activité, plus un internaute sera susceptible de cliquer sur votre site après avoir effectué une recherche sur l'expression concernée. Une des méthodes les plus efficaces pour améliorer votre référencement naturel (SEO) est d’optimiser le titre et la description de vos pages en y insérant des mots-clés. Pour cela vous pouvez vous aider de l’outil Google Adwords pour faire des recherches et trouver les mots-clés les plus pertinents selon votre secteur d’activité. En optimisant vos balises Title et Description vous augmenterez votre taux de clic et gagnerez donc des places dans les résultats de recherches des moteurs de recherches.   Tendance SEO n°5: l’index “Mobile First” 78% de la population possède un smartphone. Plus de la moitié des requêtes en ligne dans le monde sont faites depuis un mobile. Et les usages français suivent la tendance mondiale. Google recommande donc de créer des sites web réactifs de qualité et de les adapter à l’affichage sur mobile car désormais son index principal est celui constitué par son robot mobile, l’index secondaire étant celui récupéré par son robot desktop. Le but étant d’offrir des résultats de recherches plus qualitatifs sur mobile. L’impact étant majeur pour certains qui n’aurait qu’une version “légère” de leur site web sur mobile, Google a fait la première annonce officielle de l’index Mobile First (MFI en anglais) début novembre 2016. Laissant ainsi le temps à certains de refaire leur site ou de l’adapter sur mobile. Ce n’est que le 26 mars 2018 que l’index Mobile First a été mis en place officiellement, mais pour certains site seulement. Ceux qui sont gérés par le MFI sont prévenus par un message via Google Search Console.     Lorsque Google recommande l’indexation mobile en premier, cela ne veut pas dire qu’il n’analyse pas la version desktop, mais qu’il privilégiera les sites responsives, adaptés à tous les supports (ordinateur, tablette et mobile). Selon le porte parole de Google, le déploiement de l’index mobile sera progressif et les sites non responsive ne seront pas pénalisés. Cela est valable à court terme, car la politique du MFI se veut de plus en plus exigeante et sur le long terme un site non responsive sera fortement pénalisé. En effet, Google a prévu de faire cohabiter ces deux index sur 5 ans environ, puis de ne garder de l’index Mobile First. C’est pourquoi avoir une version mobile de votre site internet n’est pas suffisant. Il faut que l’utilisateur puisse y naviguer facilement, sinon il n’hésitera pas à quitter votre site pour en trouver un autre plus rapide d’utilisation. En plus de la réactivité de votre site mobile, il faudra prioriser la vitesse des pages et le temps de chargement de votre site web sur mobile. Pensez également à optimiser le contenu de votre site en réduisant le poids des images et vidéos, en optimisant les fichiers CSS et en activant la compression des fichiers HTML pour augmenter la vitesse de chargement de votre site et proposer une expérience utilisateur satisfaisante.   Tendance SEO n°6: un contenu long Pendant longtemps on a considéré qu’un contenu bref était plus intéressant qu’un contenu long. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, un contenu long produit des classements de recherches plus élevés. SerpIQ a mené une étude pour comprendre quelle longueur de contenu obtient le meilleur classement.     Cette étude démontre que la longueur moyenne des posts du top 10 des résultats était de 2300 – 2450 mots, ce qui atteste clairement qu’un contenu long est plus efficace sur les moteurs de recherches.Mais Google ne décide pas du classement de votre site en comptant simplement le nombre de mots. Un des éléments du référencement naturel qui compte le plus est le score backlink de votre site. Les liens entrants vers votre site prouvent la qualité de votre contenu et l’étude menée par serpIQ montre que les contenu long ont plus de chance de générer des backlinks de qualité. En effet, plus votre contenu est utile, plus il sera partagé. Google s’est rendu compte que ses utilisateurs n’aimait pas faire plusieurs recherches pour trouver les réponses qu’ils souhaitent, ils préfèrent tout trouver au même endroit. Un contenu long à donc plus de chance de répondre à ce besoin et c’est pourquoi Google placera ce contenu en tête de classement. Le contenu long est donc une des principales tendances SEO pour 2019.   Tendance SEO n°7: la featured snippet Vous pensiez qu’il n’était pas possible de faire mieux que la première place ? Et bien Google a créer la position 0. Appelée aussi featured snippet, elle correspond à l’encart situé au dessus des liens et qui répond directement à la question posée. En 2018 il suffisait d’être en première position, mais Google a décidé de compliquer les choses pour 2019. L’objectif de la featured snippet est de répondre directement à la question par l’utilisateur sans qu’il ait besoin de cliquer sur un lien. Votre objectif à vous est de prouver à Google que vous avez la réponse que cherche l’internaute. Outre le fait qu’il faut avoir un référencement naturel proche de la perfection, pour atteindre la position 0, il faut anticiper les questions des internautes. Vous pouvez utiliser l’outil Answer The Public pour déterminer les questions les plus fréquemment recherchées et ainsi construire votre page pour y répondre le plus possible. Assurez vous de répondre succinctement à la question en 40-60 mots pour que Google puisse l’afficher dans la featured snippet.     Conclusion Avec les progrès de la technologie, les moteurs de recherches étant de plus en plus intelligents et le changement du comportement des utilisateurs, les règles de référencement sont en constante évolutions. Mais nous connaissons maintenant les tendances SEO pour 2019 à savoir: la prise en compte de l’intention de recherche des utilisateurs, l’optimisation du contenu et principalement la vidéo, la croissance des recherches vocales, l’importance du taux de clic, l’indexation Mobile First, la longueur du contenu de votre site web, la featured snippet, la position 0. Vous avez maintenant toutes les clés en main pour optimiser le référencement de votre site internet et apparaître parmi les premiers résultats de recherches Google.

La longueur de la méta description

Début décembre 2017, Google a officiellement changé la limite de caractères de la balise Meta description, passant ainsi de 160 à 320 caractères pour certains résultats de recherches. Revenons sur cette balise et son impact sur le référencement de votre site. Qu’est-ce que la balise Meta description ? Cette balise est primordiale au bon référencement d’un site.  Elle est une description concise de ce qu’est une page web. On la retrouve dans les snippets, les résultats d’une requête sur un moteur de recherche, comme montré ci-dessous en bleu : La Meta description est le premier élément d’information qu’un visiteur a d’un site web. Il est donc très important de la soigner afin d’améliorer le Click Through Rate (CTR) et d’être ainsi mieux répertorié par Google. Plus le CTR d’un site est élevé et plus il remontera dans les résultats de recherches. Depuis décembre, cette description est passée de 160 caractères à 320 (soit environ 1 400 pixels), laissant donc la possibilité de se décrire en 4 lignes. Pourquoi ce changement est important ? La balise Meta description, avec la balise Title, est un des critères de référencement naturel les plus importants. Ce sont les encarts dans lesquels les mots clefs définissant votre site sont le plus pris en compte par Google. Il est donc conseillé de profiter de ces espaces pour mettre en avant des mots clefs et ainsi, avoir plus de chance de remonter dans les résultats de recherche. Attention cependant à ne pas trop répéter un mot clef car le moteur de recherche pourrait considérer cela comme du « spam » et vous désindexer. Une balise meta description plus longue est donc l’opportunité d’indiquer plus de mots clefs et de décrire plus précisément votre site web. Une description précise augmentera vos chances d’avoir des visiteurs intéressés qui resteront sur votre page, ce qui peut avoir un très bon effet sur le taux de rebond (indicateur permettant de connaître le pourcentage de visiteurs qui quittent le site dès lors qu’ils arrivent dessus). Un taux de rebond élevé impacte négativement et considérablement le référencement naturel d’un site. Alors comment optimiser la balise Meta Description ? Quelques règles simples sont à respecter pour avoir plus de chances d’améliorer son référencement grâce à la balise meta description : Ecrire un message clair, qui définit précisément le sujet de votre site web. Réaliser un call to action efficace en employant des verbes d’action et en éveillant la curiosité (Découvrez notre offre, Voyagez au meilleur prix, etc.). Placer des mots clefs efficaces (sans en abuser). 160 ou 320 caractères : faut-il changer sa meta description ? Ce changement majeur ne s’appliquant pas à tous les résultats de recherches, il est important de savoir si les requêtes menant à votre site web sont concernées. Par ailleurs, rappelons que Google peut décider d’afficher un texte de votre site au lieu de votre meta description si le moteur de recherche estime que celui-ci correspond mieux à la requête de l’utilisateur. Pour savoir comment s’affichent les snippets de votre site il faut aller observer le rapport d’ « analyse de la recherche » de la Search Console. Vous saurez ainsi s’il vous est nécessaire de modifier vos meta descriptions. Ces conseils n’assurent pas à 100% un référencement parfait mais y contribuent de manière significative. Vous avez maintenant toutes les clefs en main pour comprendre mieux le référencement naturel et la balise meta description !

Les leviers du marketing digital

En terme général, le marketing digital est un canal qui recouvre un ensemble de techniques marketings utilisées sur de nombreux supports et canaux digitaux. Elles permettent de mettre en place une stratégie marketing globale et percutante. Investir dans le Marketing permet d’assurer une grande visibilité et de mieux appréhender leurs prospects.    Quels sont les leviers marketing Les leviers d’acquisitions sont très connus et déjà très utilisés par les entreprises. L’objectif de ces leviers etant de communiquer, construire et maintenir une notoriété auprès de ses prospects. Il existe de nombreux leviers comme notamment le SEO, SEA, l’affiliation, l’e-mailing, le SMO etc. Découvrons plus en détail ses différents leviers.   E-mailing : Levier incontournable qui permet de développer votre business B to B et ainsi maximiser vos performances, ces principaux objectifs sont : développer l’image d’une marque, fidéliser ses prospects mais aussi conquérir de nouveaux clients.   SEO : Search Engine Optimization Le référencement naturel, permet de positionner un site web dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche, ces principaux objectifs sont : augmenter la visibilité d’un site internet, générer du trafic, de travailler sa e- réputation.   L’affiliation  Ce levier repose sur une technique marketing qui est propre à internet. Et son principe est le suivant : promouvoir les biens ou les services un site internet à travers un réseau de sites partenaires affiliés à une source d’acquisition de prospects pour les annonceurs qui leur permettent de développer leurs ventes.   SEA : Search Engine Advertising Le référencement payant, fait parti d’une des composantes du SEM. Il permet de faire de la publicité sur les moteurs de recherche c'est-à-dire apparaitre sur les emplacements payant réservé de Google, ces principaux objectifs sont les suivants : générer du trafic, avoir de la rentabilité sur une campagne, avoir une stratégie de visibilité, de notoriété et des liens sponsorisés.   SMO : Search Engine Optimization Technique qui rassemble un ensemble d’actions qui permettent de développer l’image et la visibilité d’un site sur les réseaux sociaux. Elle regroupe un ensemble d’éléments propres au marketing viral (le partage d’actualité à travers les medias sociaux) et à la gestion de l’e-réputation.   Le retargeting / remarketing Font parti des principaux leviers du marketing. Le retargeting et le remarketing sont donc des techniques de ciblage internet. Elles consistent à ciblées les internautes passés sur un site et étudient leurs comportements afin de leurs envoyer des publicités personnalisées et adapter à leurs personnalités.

Les réducteurs URLs

Un réducteur de lien ou un raccourcisseur de lien est un service généré par des outils gratuits comme Urlz, Tinyurl, Bitly ou encore Ow.ly. Ces outils permettent de transformer une URL longue en URL courte. La réduction des URLs est une pratique énormément utilisée sur internet. Notamment pour être diffusé sur les réseaux sociaux, sur des emails ou même des sms.    Le test de l’outil «Tinyurl »  Uniform Ressource Locator en français veut dire « localisateur uniforme de ressource » de son abréviation URL est une adresse unique qui permet d’accéder à une page d’un site internet. Une url est donc composée de 4 parties :   D’une norme technique (protocole) : http:// D’un préfixe : www. D’un nom de domaine : mgmobile D’une extension du nom de domaine : .fr   En testant le racourcisseur d’URL certains éléments dont est composés notre URL de base vont disparaître .« Sur un point de vue technique le service utilisé " Tinyurl " vérifie dans sa base de données si le lien existe déjà. Si c’est le cas, le service vous affiche l’adresse courte qu’il a déjà assignée à cette adresse longue »   L’URL initiale de notre « page actualité » est :   http://www.mgmobile.fr/notre-actualite.html : ayant une longueur de 43 caractères   Une fois transformée grâce au service Tinyurl.com, notre url de base devient :   http://tiny.url/hj6hj0 : ayant une longueur de 22 caractères   Les avantages et inconvénients d’une url courte Une url courte possède donc de nombreux avantages car elle peut être utilisée pour :   Gagner des caractères dans un message notamment quand il y a un nombre limité de caractères comme sur twitter par exemple Alléger la taille d’une page web Rendre plus simple la mémorisation d’une adresse Avoir un certain nombre de données sur le nombre de clics ou lorsque ce lien est inséré sur un autre site tiers Cependant une url courte masque donc l’adresse originale. Si un service de réduction d'URL n’existe plus, toutes les adresses réduites utilisant ce service disparaîtront et deviendront inactives.      

Google Mobile-Friendly

Google mobile friendly est un algorithme de Google. Cet algorithme est déployé depuis le 21 avril 2015, et signifie donc comme son nom l’indique « Facile à utiliser sur une interface mobile ». Un site web est réellement jugé mobile-friendly quand son affichage prend en compte certains éléments suivants qui permettent aux utilisateurs, d’avoir une bonne navigation :   Un texte suffisamment lisible Un menu adapté au smartphone Une bonne ergonomie Des images conforme au smartphone   Constat D’après une étude fait par Yooda « spécialiste du monitoring de la performance digitale » :   « 64% des sites français ne sont pas optimisé pour l’affichage mobile » « 66% des parcours d'achat débutent sur le mobile » Les sites qui ne souhaitent pas ou ne sont pas encore adaptés au mobile, sans le savoir, feront fuir les visiteurs mobiles qui représentent une part importante du trafic.   L’objectif de cette mise à jour Au détriment de son ancienne version, la nouvelle mise à jour de Google friendly sortira bientôt, un moyen pour Google d’augmenter l’impact concernant la compatibilité mobile sur les résultats des sites internet. Le fait qu’un site internet soit mobile friendly va donc avoir un avantage sur son positionnement par rapport aux requêtes effectuées par un internaute depuis un terminal mobile. Maintenant si Google pense que votre site n’est pas « mobile friendly, il ne va pas apparaitre dans les recherches effectuées sur les appareils mobiles . Les ambitions que Google souhaite développer en faisant cette nouvelle cette mise à jour sont :   D'essayer de favoriser des sites compatibles au détriment de ceux qui ne le sont pas D'offrir une meilleure expérience utilisateur au client, avec un contenu pertinent et compatible avec son mobile  Quelle est la meilleure configuration adaptée pour les sites web mobiles ?   Google peut supporter que 3 configurations pour la création des sites mobiles tels que :   Le responsive web design Le dynamic serving L'URLs distinctes Cependant Google recommande et préfère les sites en responsive car elle présente un avantage concernant le code HTML : le code HTML affiché est le même que sur tous les appareils utilisés : ordinateur, tablette, téléphone mobile.   Pour savoir, si votre site est mobile friendly Google a mis en place un outil de test de compatibilité mobile : https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly/. Si le test échoue, n’hésitez pas à consulter le FAQ de google https://developers.google.com/webmasters/mobile-sites/ pour ainsi optimiser votre site comme il faut pour le mobile.  

Ce qu'il faut savoir sur le référencement web : SEO

Le référencement web est une technique qui permet d’optimiser un site internet pour attirer les potentiels visiteurs en provenance des moteurs de recherche. On parle plus précisément du SEO (Search Engine Optimizer) en français référencement naturel. Plus précisément c'est le fait de se positionner naturellement par le biais d’un contenu de qualité, un site, une page web ou une application sur les premiers résultats des moteurs de recherche sans avoir recours aux liens sponsorisés.   En 2014, 3.3 milliards de requêtes ont été effectuées par jour sur Google soit 100 milliards par mois. Et lors des différentes recherches, les internautes cliquent sur divers liens :   40% des internautes cliqueraient sur les liens de la première page 70 à 80% des internautes ignoreraient les liens sponsorisés 75% des internautes n’accorderaient pas beaucoup d’importance au reste des pages   La source de traffic d’un site web provient maintenant des moteurs de recherche, pour avoir une bonne visibilité en ligne, le SEO est la solution. L’objectif pour toutes les entreprises qui ont un site internet est de se positionner sur la première page du moteur de recherche.     L’astuce du SEO Pour être repérable sur les moteurs de recherche, le référencement web est donc une stratégie parfaite :   Réfléchir sur les mots-clés que l’on souhaite mettre en avant Penser aux mots clés lorsqu’on construit une arborescence Générer des URLs qui sont très claires Employer des mots clés dans les titres, répéter cela dans le contenu et mettre des liens vers des sites tiers Faire en sorte que les balises h1 à h6 existent et soient correctes (Google y accorde plus d’importance qu’au reste du contenu)    Quelques inconvénients :    Cependant, le référencement naturel ne se fait pas aussi rapidement car le processus d’indexation par les moteurs de recherche peut prendre énormément de temps c’est-à-dire des heures, des jours, des mois voire des années. C’est également pareil pour obtenir un bon ROI (retour sur investissement) qui prend énormément de temps pour notamment voir ses premiers résultats. Ne donc pas négliger les mises à jour régulières de son site.    Il est donc nécessaire d’avoir recours à la stratégie SEO , il ne faut donc pas la sous-estimée car elle assure un investissement sur le long terme.  

Google lance son prototype Accelerated Mobile Pages

Le mobile s'impose devant tous les autres supports comme l’un des principaux supports de diffusion des médias. Les internautes se connectent de plus en plus sur des sites web depuis leur mobile. Le mobile a maintenant pris le pas sur les traditionnels PC fixe ou portable lors de la consultation des pages web.   Projet AMP Mercredi 17 février à Paris, le patron de Google Sundar Pichai a annoncé le lancement d’une nouvelle technologie  pour les articles sur téléphone mobile : AMP ( Accelerated Mobiles pages). Cette nouvelle technologie va permettre un affichage très rapide environ 4 fois plus vite que le temps de chargement habituel. Tous les articles au format AMP seront ainsi bien mis en avant, ce qui ne va pas déplaire aux éditeurs qui souhaiteront adopter ce format. Cela représentera un réel avantage pour eux.  Google a donc lancé ce projet avec de nombreux partenaires éditeurs dans 6 pays européens en tout :    France Allemagne Espagne Royaume-Uni Italie Russie   Dans le monde, environ 350 groupes médias se sont laissés tenter par cette version AMP. Par ailleurs en France, nous avons donc 13 medias comme : TF1, les Échos, Ouest France, 20minutes parmi les 50 plus gros sites éligibles qui ont déjà franchi le pas. Malheureusement d’autres medias n’ont pas encore passé le cap.  Étant donné que Google reste pour la plupart des médias le principal apporteur de trafic, cette nouvelle technique est donc une opportunité de voir ses différents contenus boostés sur le mobile. Maintenant ce type de pictogramme   (éclair blanc dans un rond vert)  sera disponible lorsqu’un contenu sera au format AMP.  

L'UX designer au service du mobile first

Quel est le rôle de l'UX designer ? L'UX designer pense et élabore l'expérience utilisateur dans un parcours web ou application mobile. Il cherche à maîtriser les émotions chez les utilisateurs qui accèdent et naviguent, et qui peuvent être autant différentes que leur nombre est élevé.   Quand intervient l'UX designer ? Il intervient à la conception d'un projet ou lors de sa refonte. Il a pour objectif de définir les variables pour obtenir une uniformité des retours utilisateurs possibles, et pour analyser la perception du produit/service dans sa globalité.   Quelles sont ses domaines d'intervention ? Il travaille sur l'ensemble de la chaîne de processus du projet pour améliorer et optimiser chaque maillon. Il doit pour cela indiquer à chaque partie prenante (technique, relation client, marketing, UI designer...) la façon d'agir et d'interagir pour rendre cohérent et uniforme le parcours et les expériences cognitives des utilisateurs.   Pourquoi au service du mobile first ? C'est un fait depuis l'avènement du multi-écran, il faut penser son site ou son application mobile: first. Pour ensuite décliner la version tablette puis la version desktop. Le multi-canal induit des comportements et des usages différents avec des raisonnements différents qui vont plus loin que le simple fait d'ajouter plus de contenus car plus de pixels de disponibles.   Et ensuite pour le design ? L'UX designer donne ses recommandations à l'UI designer pour réaliser les maquettes.

Icone Boutton scroll top